… sur une peau de banane !. On en rient jaune. Mais la volonté d'avenir du grand port de Dunkerque se situe, non pas dans l'industrie, mais dans les fruits et légumes ! C'est une volonté affichée, l'objectif étant de devenir un grand port fruitier. Et à force d'avoir la banane, le port en devient rouge comme une...tomate ! Après la Martinique et ses bananes, voici le Maroc et ses tomates, oranges, courgettes,...

Ne l'appelez plus donc Grand Port Maritime de Dunkerque, mais bel et bien Grande Épicerie Maritime de Dunkerque !

On peut bientôt imaginé à la place des halles aux poissons, les halles aux fruits et légumes dès la décharge du bateau. Je ne sais pas pour vous, mais des images psychédéliques viennent se mélanger dan ma tête. Ce n'est plus une cheminée d'usines que je voie, c'est un poireau ! Serait-ce des cuves de pétroles ? Non, ce sont des citrouilles ! C'est que l'on aurait un beau potager par ici ! Et toutes ces terrils de couleurs différentes au bord des quais ? Ah oui, c'est de l'engrais. Suis-je bête !

Mais où sont passés les bananes ? J'ai suivi les traces, en remontant les peaux de bananes laissés par terre, comme des cailloux mis en placent pour ne pas perde son chemin. Et là, stupéfaction. Je suis devant un grand bâtiment, gardé par des gorilles, l'hôtel communautaire. A l'intérieur, des tonnes de bananes et des tonnes de singeries aussi !