Alors que la 17ème conférence des Nations Unis sur le climat à Durban s'est achevé dans la douleur de deux nuits blanches, ici sur le littoral, nos nuits ne sont plus noires depuis quelque semaines....Et pour cause. La torche de Poliméri sert de lampadaire géant pour tous les habitants de la côte.

Heureusement, suite à l'accident de cette même usine, on insistait sur le fait qu'il n'y avait rien de grave, pas de danger imminent. Mais alors, pourquoi s'inquiéter me direz-vous ? Et bien c'est aussi simple que quand vous allumez une bougie chez vous. Soit vous la laisser s'éteindre toute seule, soit vous la soufflez. Ici, on laisse la torche illuminer le ciel de la Côte d'Opale. Moi j'y vois des liens de causes à effets (de serre...).

Comme d'habitude, à Dunkerque on est à la pointe de la protection de l'environnement. Les responsables, politiques et industrielles, ont pris à la lettre la notion de « réchauffement climatique ». Il faut réchauffer ? Alors allumons des feux ! Et des grands feux ! Première étape réussie : la torche brûle et réchauffe le ciel.

Et puis, on aime faire du social à Dunkerque, on aime faire preuve de générosité. Alors lumière gratuite pour tous le monde ! Cela à plusieurs effets : cela permet une meilleure visibilité sur la route la nuit, et c'est bientôt Noël, et ils ont promis des nouveautés, du jamais vu. Résultat, une nouvelle illumination de Noël ! Pourtant c'est pas nouveaux cette flamme, mais tous les soirs, là c'est novateur ! Deuxième étape réussie : rendre Noël magnifique.

Enfin, on aime le patrimoine sur le dunkerquois. Et on aime être visible. Alors comme le phare n'éclaire plus que pour faire beau, et ne se voit plus aussi loin qu'avant, ils ont décidés de le remplacer par cette flamme. Résultat, on voit Dunkerque de plus en plus loin. Record à battre : on voit la flamme depuis Saint Inglevert ( à environ 55 kms...). Troisième étape réussie : rendre Dunkerque plus visible.

Enfin, grâce à elle, les habitants peuvent garder une lueur d'espoir, celle de pas finir déchiquetée par une impossible explosion des 13 sites SEVESO du territoire...