11h30. Fin des cours.

 

Après une matinée chargée d'équations et de théories économiques, c'est enfin la délivrance intellectuelle. Direction la pause repas pour Carlos. Et pour cela, rien de mieux que le restaurant universitaire lorsque l'on est étudiant.

« Vous mangez où ce midi ? »,demande l'apprenti économiste à ses camarades.

« Moi je rentre chez moi »,dit l'une d'eux.

« Nous on va se faire un kebab », répondent d'autres.

« Ok, je me retrouve encore ma tronche tout seul,bande d’égoïstes ! », lâche en riant Carlos.

« Mais non, je vais aussi manger au restaurant universitaire ». C'est T'Chong, l'un des étudiants Chinois de la filière. Plutôt voyageur qu'étudiant d'ailleurs. Depuis son arrivée en France, il n'a dû assister qu'à deux semaines de cours entières ! Lui, son truc c'est de découvrir le monde. Faut dire, chez lui, en Chine, toute sa vie est déjà tracée. Après ses études, direction le travail, avec une seule période de vacance dans sa carrière : ses études....

« Ok, T'Chong, on y va alors », lance Carlos à son ami.

 

Sur la route qui les emmènent à la graille, ils en profitent pour échanger sur la dernière destination de T'Chong : les Pays-Bas, et Amsterdam. Outre les vélos et autres tulipes hollandaises, ils en arrivent vite à débattre sur le bien fondé des coffee shop.

« Alors, c'est un peu comme les fumeries d'opium, non ? », lui demande Carlos.

« Tu ne ressors pas dans le même état ! », lui répond en rigolant T'Chong.

« C'est clair ! Tu devrais peut être – ATTENTION ! », crie Carlos en retenant par le bras son camarades, juste à temps, devant une voiture qui freina de toute ses forces.

Arrêté sur le passage piéton, le cœur battant à 100 à l'heure, Carlos et T'Chong regardent bouche bée la voiture qui a failli les renverser.

« Vous pouvez pas faire attention quand vous traversez bande de branleurs ! », maugréa le conducteur envers les deux piétons terrifiés.

Ils restent là, les yeux grands ouverts devant ce spectacle inattendue et clownesque. Une sorte de pomme géante, conduite par un Harry Potter survolté, accompagné d'un crane d’œuf qui vient de se manger le tableau de bord.

Alors que la voiture s'éloigne, T'Chong dit : « Wouah, c'est plus fort qu'un pétard ! ».

« Surtout, c'est dommage que j'avais pas mon téléphone à la main, j'aurai filmé ! », lance Carlos. « Mais allons manger, pour nous remettre de nos émotions, pour la peine, je prendrai une pomme verte pour le dessert, en honneur de ce moment historique ! ».