Administrative Man : « vous avez un message »

 

 

Ah ! La période de Noël ! Quelle belle idée quand même. Zut, vous n'étiez pas au courant ? C'est peut être alternatif, mais il faut continuer d'en parler.

Administrative Man créa le tout. Mais rien n’a pu aboutir sans ce déclic, celui qui a permis de rendre possible cet ensemble.

L’ingéniosité de cet être unique, celle qui offre la possibilité de faire des choses aussi incroyables qu’absurdes, a mis en place un stratagème des plus développé. Administrative Man lui-même s’en est étonné. Non content d’avoir conçu l’ultime perfection, il ne se priva pas pour la breveter ! Nous ne sommes jamais à l’abri d’un piratage, se dit-il. Il fut vraiment en avance sur son temps, voir mieux, visionnaire, sur ce qui se passerai bien plus tard. Bref, venons-en à l’exposé de ce système malin.

Afin de valider son œuvre, la bureaucratie et la création de toute chose (dont les facktionnaires et les pov’types), il lui fallait mettre au point un artifice pour connecter les différents centres de vie de son œuvre. La connexion des êtres, mais pas que ! Cela devait permettre de tisser un réseau, de faire prendre vie à un système naissant. L’idée lumineuse lui vint lors d’une visite de courtoisie chez un vieil ami, Capitalisme Boy. Bien qu’il ait le titre de Capitalisme Boy, il préférait qu’on l’appelle Golden Boy. Bien plus classe, n’arrêtait-il pas de crier dans toutes les galaxies qu’il avait annexé afin d’en tirer un maximum de profit. Un jour, Administrative Man lui demanda pourquoi créer et annexer des galaxies, et les rentabiliser jusqu’à ce qu’elles deviennent improductives. Ce à quoi lui répondu Golden Boy par : « Mon rêve, c’est de m’offrir un parachute dorée, alors j’épuise les stocks de ces galaxies, et après je les détruits ! ». Réponse simple, limpide et sans équivoque de ce mégalo, se dit Administrative Man. Donc, lors de sa dernière visite, Golden Boy lui présenta une nouvelle technique afin de faire un maximum de profits dans une période courte, une seule et unique journée.

Cela consistait à créer un personnage magique, qui lors d’une journée, distribuer des bons alimentaires et vestimentaires. Pourquoi ? Car tous les êtres vivants sous la coupe de Golden Boy étaient d’une misère misérable. Et ce personnage magique, surnommé « Robin des Bons », était une trêve journalière dans un monde de pauvreté, un espoir inventé pour rendre encore plus démunit ceux qui y croiraient. Bien évidemment, Robin des Bons n’existant pas, il fallait que les gens achètent ces fameux bons et se les offrent. Toute la réussite portait sur le fait qu’ils devaient emprunter à crédit afin de pouvoir se procurer ses bons. Et à crédit sur une année, jusqu’à la prochaine journée de bonté…

Stupéfait de ce système machiavélique, Administrative Man retourna chez lui, et rumina à un système qui prendrait essence dans celui de Golden Boy. Mais pas aussi sadique. D’abord, imaginer un personnage. Puis, ce qu’il pourrait offrir. Ensuite, la marche à suivre. Le personnage, rien de plus simple. Un être qui attire la sympathie et qui rassemble. Après avoir pensé à lui, il se dit que cela n’aurait pour succès que d’alimenter son égocentrisme. Un petit gros, c’est cool. Avec une longue barbe, ça fait sage et réfléchis. Un habit reconnaissable de tous, rouge et blanc, comme les panneaux de signalisation, ça attire l’œil. Manque plus qu’un nom. Ce qu’il pourrait offrir. L’ouverture d’un nouveau monde, et l’accueil dans celui-ci. Pas mal. La marche à suivre. Il faut en faire un tissage de réseau. Bingo ! C’est trouvé, et validé !

C’est ainsi que le monde d’Administrative Man ouvrit les yeux. Par un message envoyé à tous les êtres qu’il avait créé. Par le réseau qu’il avait mis en place, le réseau Hein-Ternet. C’est donc ainsi que dans la nuit qui précéda le premier jour du monde bureautique, un message arriva à chaque être conçus. Le voici :

« Vous avez un message : cliquez et ouvrez.

Chers tous,

Je me nomme « Le Père de la Nouvelle ». Je vous annonce par ce message l’ouverture de votre nouveau monde, la bureaucratie.

Je vous offre la possibilité unique de rejoindre ce nouvel univers. Pour cela, cliquez sur le bouton, j’accepte, situé en bas du message.

Dans le cas contraire, cliquez sur le bouton, non merci, et je reviendrai dans exactement une année pour vous souhaitez à nouveau la bonne nouvelle.

Je vous souhaite à tous une très bonne nouvelle !

Amicalement,

Le Père de la Nouvelle. »

Même si elle fut transformée et adaptée, la légende pris forme, traversa les siècles, les années lumières et les galaxies. Jusqu’à parvenir sur une planète étrange, la Terre. Et plus précisément, dans un village perdu dans les polders, Water-Gang, où naitra une sordide légende tirée du Père de la Nouvelle….